Retour sur l’édition 2022 de l ‘EPHJ

Rencontre avec Benoît Fontaine – Directeur de Job Watch

 

C’était la 1ère fois que Job Watch avait son propre stand à l’EPHJ ?

En fait c’est la deuxième fois que Job Watch participe au salon, par contre c’est bien la première fois que nous organisons une journée de l’emploi en partenariat avec l’EPHJ.

Quelle était l’ambiance ?

Une grande effervescence règne dans les stands de l’exposition. Il semble que les entreprises et les visiteurs avaient hâte de se retrouver après une édition 2021 light sous le coup de la pandémie.

Nous avons fait de belles rencontres. Premièrement avec nos clients que nous aimons toujours retrouver afin de partager nos actualités et discuter de leurs attentes. Puis avec de nouvelles entreprises, elles aussi en quête de nouveaux collaborateurs, auxquelles nous avons présenté nos services. Enfin, et c’était vraiment là le but de notre action emploi, nous avons rencontré les personnes qui sont l’essence même de Job Watch, notre communauté de candidats. Mise à part pour notre service de sourcing, nous ne rencontrons pas les candidats. Ce sont toujours des moments forts de pouvoir dialoguer avec eux.

Presque tous les collaborateurs de Job Watch sont venus à un moment ou un autre passer du temps sur notre stand. Ils ont beaucoup apprécié le contact direct avec ce monde des PME de l’horlogerie, des microtechnologies et des medtechs.

Quel était le rôle de Job Watch au salon EPHJ cette année ?

Durant le salon, nous avons accueilli les personnes intéressées à l’emploi. Nous les avons conseillés sur leurs documents de postulation, en particulier sur leur CV. Nous leur avons également proposé des simulations d’entretien d’embauche. Ceci a particulièrement été prisé car il n’est jamais facile de faire face à un recruteur. Comment se présenter, qu’elles sont les questions auxquelles il faut s’attendre, quels sont les sujets à éviter…

Mais le plus important et quelque part la raison de notre partenariat avec l’EPHJ, a été de diriger les candidats à l’emploi vers les entreprises exposantes. En amont du salon, nous avons constitué une liste des postes ouverts auprès des exposants. Nous avons classé ces postes en fonction des catégories de métiers et des lieux de travail. Nous avons ensuite distribué des extraits de cette liste d’offres d’emploi aux personnes en visite sur notre stand.

D’après les premiers retours que nous avons eus, nos mises en relations ont provoqué de belles opportunités et même déjà un engagement.

Un mot sur pénurie de main d’œuvre qui se fait sentir dans l’industrie horlogère ?

Comme cela a été évoqué lors de la table ronde organisée le vendredi, à laquelle nous avons participé comme intervenant, le marché de l’emploi est très tendu actuellement. Cela signifie que beaucoup d’entreprises cherchent à engager du personnel mais que cela est difficile et prend plus de temps. Les métiers de la production sont particulièrement concernés. Un gros effort de formation de la part de pouvoirs publiques et des entreprises est en cours mais prend du temps à déployer ses effets sur le terrain. Cette situation de pénurie risque de se poursuivre sur de nombreux mois.

Chez Job Watch nous mettons tout en œuvre pour aider les entreprises à trouver rapidement les employés et employées dont elles ont besoin.

1Commentaire
  • Annabelle
    Publié à 18:54h, 27 juin Répondre

    Bonjour
    Vous dites manquer de main d’œuvre.
    Moi je recherche un emploi fixe avez vous des propositions d’entreprises .
    Je vous remercie.
    Mme STECK Annabelle

Dîtes nous votre avis

dix + 8 =