Un profil atypique ?

4 raisons d’embaucher un profil atypique

Les recruteurs rechignent encore souvent à engager des profils qu’on appelle « atypiques ». Parcours peu conventionnels, carrière ponctuée par des congés sabbatiques, virage professionnel comme des réorientations de carrière, pas ou peu de diplômes mais d’avantage sur le terrain, personnalité qui détonne, ces profils font souvent peur. Qualifiés d’instables ou d’inexpérimentés, les CV de ces candidats sont souvent mis de côté et parfois à tort !
Ils peuvent être un formidable levier pour votre entreprise !

1. Agilité professionnelle

Constamment s’adapter à un monde en évolution demande aux entreprises de la créativité, de l’agilité et une certaine dose de prise de risque.
Les réorganisations des modes de fonctionnement sont parfois mal vécues par des salariés en poste depuis plusieurs années. Les candidats aux profils atypiques auront beaucoup moins peur du changement. Très souvent, ils l’ont expérimenté au cours de leur carrière et s’y adaptent facilement. Ils seront un formidable moteur en prenant une attitude positive face aux autres salariés.

Agilité en entreprise

 

2. Une autre manière de penser

Ils n’ont pas forcément suivi le cursus des employés habituels de votre entreprise. Les candidats atypiques auront un regard extérieur et pourront plus facilement sortir des sentiers battus. Ne demande-t-on pas à un nouvel employé d’apporter de nouvelles idées ?
Quelques entrepreneurs célèbres ont des profils atypiques:
Mark Zuckerberg, Bill Gates, Henry Ford etc… n’ont jamais terminé leurs études universitaires. Mais leurs points communs étaient qu’ils étaient passionnés, entreprenants, accros au travail et leurs idées visionnaires ont changé le monde.
Des qualités qui ne s’apprennent pas à l’école ou dans les manuels. Qui aurait parié sur eux ?
N’oublions pas Nicolas Hayek qui révolutionna l’univers de l’horlogerie par ses idées novatrices, en repensant les processus de production et la façon de fabriquer une montre.

3. La motivation

Les candidats atypiques ont le goût du challenge, ce qui peut expliquer leur parcours hors normes. Leur moteur n’est pas le pouvoir ni les avantages. Ils préfèrent très souvent le dépassement intellectuel.
Trop souvent, leurs CV ne sont pas retenus et n’atteignent pas les entretiens. Ils sont d’avantage prêts à s’aventurer vers des places de travail moins prisées des candidats.

4. Curieux et multi-tâches

Les candidats atypiques ont des CV souvent très diversifiés. Ils ne se contenteront rarement que d’une seule et même tâche.  Ils ont une grande capacité d’apprentissage. Voyez plus loin que juste leur(s) titre(s) ou les industries où ils ont travaillé. Leurs multiples expériences sont un atout et ils ne manqueront pas d’utiliser toutes ses compétences acquises lors de leurs multiples « vies ».
Beaucoup de candidats aux profils atypiques aiment voir leurs tâches comme des projets avec des possibilités de développement personnel ou d’acquérir de nouvelles compétences.

Agilité en entreprise
En conclusion

Vous l’aurez compris, engager un candidat au parcours professionnel et personnel original est une richesse pour les entreprises. Mais ils sont un peu plus compliqués à repérer « sur le papier ». Il est nécessaire pour cela d’éplucher les CV sans préjugés. Misez sur les soft skills :  Regardez plutôt ce que peut apporter ce candidat à votre entreprise. Quelles sont ses motivations ? Qu’a-t-il accompli dans sa vie professionnelle, voir personnelle ?
Embaucher un candidat au profil atypique c’est prendre un risque. Il est nécessaire de pouvoir bien cerner sa personnalité lors des entretiens.

Faites de votre différence une force et cultivez-là, car elle est rare et donc précieuse. - NOÉMIE PANNETIER


Qui sait, le prochain Nicolas Hayek pourrait se trouver dans votre CVthèque de profils atypiques ?
Créez dès à présent un dossier « Profils atypiques » dans votre CVthèque Jobwatch ! À vous de jouer !

Pas de commentaire

Dîtes nous votre avis

dix-sept + treize =