Quelle place pour les technologies AR et VR en entreprise ?

L’AR et la VR qu’es-ce que c’est ?

La VR « Virtuel Reality »
C’est certainement la technologie du moment et elle est de plus en plus utilisée dans le monde des jeux-vidéos et du cinéma. Grâce à un casque, l’utilisateur plonge dans un monde virtuel modélisé en 3 dimensions dans lequel il est possible de se déplacer et d’interagir.

L’ AR « Augmented Reality »
La réalité augmentée utilise le monde réel pour y afficher des informations (en 2D ou 3D), avec lesquelles l’utilisateur va pouvoir interagir. Par le biais d’un appareil spécifique (lunettes, casque, smartphone, tablette etc), cette technologie superpose des éléments virtuels à la vision du réel. La réalité perçue est ainsi augmentée d’informations digitales permettant d’apporter plus de précisions sur son environnement.

La réalité virtuelle est en train de métamorphoser plusieurs secteurs. En tête :  l’éducation, le médical et le militaire. C’est loin d’être un gadget confiné au monde des loisirs !

La réalité virtuelle, un atout de plus pour les RH

Pour enrichir le processus de recrutement
Ces technologies renvoient une image moderne qui attire souvent les jeunes générations et valorise la marque de l’employeur. La réalité virtuelle s’adapte particulièrement dans le cadre d’un salon professionnel par exemple où l’entreprise pourra concrètement immerger de potentiels candidats dans la réalité des postes proposés.

L’armée britannique, qui a intégré la réalité virtuelle dans ses campagnes de recrutement, a connu un accroissement de 66% de demandes de recrutement grâce à la capacité que les candidats ont eu à se projeter dans des situations types.

Pour tester les candidats
La VR est un excellent moyen de proposer des simulations ultra réalistes aux candidats. Cette technologie est très intéressante pour tester des profils très techniques tels que les pilotes, les commerciaux ou les chirurgiens. Mais elle convient également pour des postes plus classiques.
Le but est d’immerger le candidat dans son futur environnement de travail et/ou dans des situations spécifiques afin d’observer facilement ses réactions et prises de décisions. Dans ces cas-ci, la réalité virtuelle peut limiter les erreurs de recrutement.

Certaines entreprises telles que Lloyds Banking Group utilise des casques VR pour proposer aux candidats des problèmes à résoudre dans un monde virtuel à 360 degrés.

Pour former ses employés
Ces outils permettent d’introduire les technologies même dans les métiers traditionnels et même revaloriser certaines filières professionnelles.

Dans plusieurs secteurs, dont l’automobile ou le médical, la formation par la réalité augmentée permet de gagner en qualité.
Le géant américain Walmart utilise la réalité virtuelle pour former ses employés à de nouveaux services ou les confronter à des périodes d’activité intenses.

Les limites de ces technologies

Néanmoins bon nombre d’entreprises hésitent à sauter le pas. Elles ont rarement la maîtrise de ces technologies, comme la conception assistée par ordinateur ou la maintenance. Les coûts de développement sont pour l’heure encore assez élevés.

Ces technologies n’en sont qu’à leurs débuts et tendent à se développer très vite. La Chine et les États-Unis ont déjà une longueur d’avance sur l’Europe dans ce domaine.

Et vous, que pensez-vous de la réalité virtuelle ? Y voyez-vous déjà des possibilités en entreprise ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires !

 


Job Watch est un réseau de compétences dédié au secteur de l’horlogerie, du luxe et de la microtechnique. Depuis plus de 11 ans nous accompagnons avec succès des centaines d’entreprises dans leurs recrutements.

Pas de commentaire

Dîtes nous votre avis

6 + 13 =