10 conseils pour se planter lors de son entretien d’embauche

Votre dossier a été retenu et vous avez décroché un entretien d’embauche. Vous avez peur de convenir au poste ? Voici nos 10 conseils pour rater complétement votre entretien. À appliquer à la lettre !

1. Arrivez en retard.
Rien de tel pour bien commencer un entretien raté que d’arriver en retard. Vous avez de bonnes excuses : panne réveil, transports publics saturés, GPS défaillant… En plus vous saviez que vous alliez passer de toute manière par la salle d’attente. Alors pourquoi se presser ?


2. Vous plaindre d’avoir attendu.
Personne n’aime attendre évidemment. Déjà que vous êtes arrivé en retard, il faut encore que vous perdiez du temps à attendre que le recruteur puisse vous recevoir ! Faites-le savoir aux personnes présentes.

3. Venir en training
Il est vrai que vous êtes beaucoup plus à l’aise dans ce vieux t-shirt qu’en costume 3 pièces. Et autant vous montrer tel que vous êtes, non ? Venez à l’entretien dans votre tenue de tous les jours, on le sait tous, l’habit ne fait pas le moine.

4. Posez des questions stupides !
« Dans quel secteur d’activité évolue votre entreprise ? », « Comment s’appelle le  PDG ? », « Vous êtes nombreux ? ». Vous avez beaucoup de questions, c’est bien.  Vous êtes arrivé là un peu par hasard, il faut le dire… Il est donc normal que vous ne connaissiez rien de l’entreprise ni du poste que vous convoitez.

5. Répondre à son téléphone durant l’entretien
Votre téléphone sonne ? Répondez, c’est peut-être important. Du moins, beaucoup plus que l’entretien que vous êtes en train de passer…

6. On vous pose des questions dont vous n’avez pas de réponse ? Trouvez des excuses bidons !
Vous avez oublié des documents ? Votre chien les a mangés ce matin même !  Vous êtes arrivé en retard ? Pourtant vous êtes partis de chez vous dans les temps, mais votre montre avait 30 minutes de retard… Ayez toujours réponse à tout ! Quitte à en faire des tonnes. Ne vous laissez pas déstabiliser.

7. Racontez votre vie
Confondez le recruteur avec le divan d’un psy. C’est le moment de dévoiler votre parcours professionnel et personnel. Peut-être que vous pourrez toucher à corde sensible du recruteur en lui racontant vos déboires familiaux. Pensez aussi à monopoliser le temps de parole. Vous êtes bien là pour parler de vous non ?

8. Mentez sur votre parcours
Vous n’avez pas tous les diplômes requis pour le poste ? Ce n’est pas grave, quelques lignes en plus dans votre CV, tout le monde n’y verra que du feu !

9. Ne plus se rappeler de ce qui est noté dans votre CV.
Vous avez un CV bien étoffé. C’est parfait ! Il est vrai qu’il est plus difficile de se rappeler de tous les points quand vous avez gonflé votre CV !

10. Parlez des vacances !
À quelle heure se termine la journée ? Que prévoyez-vous en cas de congé de maternité ? Combien de semaines de vacances ? C’est un sujet très important, surtout que vous avez décidé de ne pas vous tuer à la tâche, autant le signaler tout de suite.

Vous cherchez un emploi dans les secteurs de l’horlogerie et de la microtechnique ? Consultez les offres jobwatch.ch et bénéficiez d’un espace dédié.

N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Linkedin et à rejoindre notre communauté.

Pas de commentaire

Dîtes nous votre avis

1 + 5 =